loading
CHAUFFE-EAU SOLAIRE

Installation de panneaux chauffe-eau solaire

Dans l'air du temps en 2002 !

En janvier 2002, nous avons décidé d'installer un chauffe-eau solaire pour venir en appoint à notre chauffage au fuel pour notre maison.
Nous habitons une région de montagne dans le Pays du Mont-Blanc (France). Nous consommions environ 1400 litres de fuel par an malgré une isolation très importante. C'est donc dans un souci d'économie que nous avons étudié cette solution.
Les solutions:
En 2002, nous pouvions bénéficier du "plan soleil" de l'ADEME.Ce plan demandait de faire faire un devis d'installation par une entreprise habilitée par l'ADEME. Nous pouvions bénéficier de primes de l'ADEME et de la région Rhone-Alpes De plus une partie du montant investi pouvait venir en déduction des impots (case : dépense d'acquisition d'équipement...)

Sur le pan sud du toit sont fixés 2 panneaux de 2m2 de panneaux chauffe eau soit 4m2 directement sur les tuiles, à l'aide de pattes de fixations.
En principe il faut compter 1m2 par personne. Le passage des tubes a été simplifié grâce à une gaine technique, le long des conduits de cheminée, prévue à la construction de la maison.
Le chauffe eau a été installé dans notre local technique. Ce chauffe eau a été inséré dans le circuit d'eau chaude, en amont de l'ancien chauffe-eau toujours en place (chauffé par la chaudière au fuel)
A savoir : Dans une habitation, le chauffage de l'eau ne reprèsente que 7 à 14% de la consommation de fuel. Les gains possibles ne peuvent donc pas être très importants. N'ayant pas constaté une amélioration probante dans la réduction de consommation de fuel,. en 2006 nous avons réalisé une modification de notre installation. En effet, n'étant pas présent la journée, nous n'utilisions pas d'eau chaude. Nous avions, d'un coté un ballon d'eau très chaude (70°C chauffée par le soleil) et dans le deuxieme ballon, de l'eau qui se refroidissait doucement pendant la journée ce qui provoquait des mises en marche de la chaudière au fuel dès que sa température passait au dessous de 40°c Le but de notre modification a été de brasser l'eau entre les deux ballons. Nous avons automatisé cette fonction en insérant une pompe (circulateur pour eau potable) entre la sortie du deuxième ballon et l'entrée du premier avec un clapet anti-retour. Le circulateur ne "brasse l'eau" que si la température du ballon solaire dépasse 45°C. Cette fonction étant arrêtée durant l'hiver grâce à un bouton marche/arrêt et à une vanne. C'est pour tout ceci, que nous ne conseillons pas d'installer un système de deux chauffe eau solaire "en série", mais plûtôt un seul ballon avec les deux ou trois systèmes de chauffage à l'intérieur (Voir schema ci-dessous). En 2002, pour bénéficier des primes, il fallait utiliser le Kit standard, c'est à dire, installer un ballon de préchaufage de l'eau. Depuis 2006 nous avons constaté une baisse de notre consommation de fuel de 6%
Modification personnelle de l'installation "ADEME", pour brasser les deux ballons: Un circulateur commandé par un capteur de température qui mélange l'eau des deux ballons si besoin.

Matériel: 2 panneaux de 2m2 de panneaux chauffe-eau, 1 Ballon 250l, centrale de commande

A lusage, on voit très bien que cette solution à 2 ballons en série n'est pas performante, surtout si comme nous vous n'êtes pas prèsents la journée. Sans brassage l'ancien ballon se refroidit et déclenche son chauffage par la chaudière, alors que l'autre peut atteindre de fortes températures et va s'arrêter.

En avril 2016, suite à des problèmes de fuite de liquide caloporteur du circuit des panneaux solaire, nous avons décidé de changer tout le système qui n'était plus très performant au bout de 14 ans
Après avoir étudié les différentes solutions de chauffe-eau solaire et chauffage solaire, nous avons retenu la solution Rotex Sanicube (Groupe Daikin).
Cette solution permet de chauffer l'eau sanitaire et de fournir un appoint pour le chauffage de la maison. Autre avantage pour cette solution: c'est la grande masse d'eau contenue dans le ballon (500l) qui est chauffée par le solaire en étant pompée dans le circuit. en effet contrairement aux autres systèmes avec serpentin qui fait passer un fluide caloporteur dans le circuit et un serpentin du ballon d'eau sanitaire, la solution Rotex est inversée. L'eau chaude sanitaire circule dans un serpentin qui baigne dans un gros volume d'eau chaude solaire sans fluide antigel. En cas de risque de gel ou dès que le soleil ne fournit plus assez de calorie, les pompes s'arrêtent et l'eau descend dans le réservoir par gravité naturelle. C'est un système très simple qui nous permet de chauffer l'eau sanitaire toute l'année sauf une dizaine de fois dans l'année avec plus de 5 jours de suite sans soleil ou en hiver avec de la neige sur les panneaux. Dans ces cas, la chaudière au fuel réchauffe uniquement le sommet du ballon.

Matériel: 4 panneaux chauffe-eau, Ballon Rotex



A propos

Je cherche, comme vous, très souvent sur internet des solutions ou des réponses à des problèmes simples ou complexes. Parmi certains domaines, comme la photo, le photovoltaïque, solaire, l'informatique, la domotique..., je souhaitai mettre simplement en ligne mes retours d'expériences au cas où cela pouvait servir à un internaute curieux. Si vous lisez cet à propos c'est surement le cas, alors bonne lecture – Merci -